Pendant de nombreuses années, je ne suis allé grimper qu'au Hohneck. Tout le monde grimpe au Hohneck, et cela se comprend aisément d'une part, parce que ce sommet regorge d'itinéraires merveilleux, et d'autre part parce qu'il bénéficie d'un foutu bon topoguide beau à en pleurer, non mais sans rire :p . Mais le Hohneck n'est pas le seul et unique secteur d'alpinisme hivernal que l'on peut avoir dans les Vosges et qui mérite réellement que l'on s'y attarde pour en répertorier des itinéraires à même de susciter l'intérêt et l'enthousiasme pour les vosginistes. 

Ces dernières années nous avons avec Perrine grimpé dans de nombreuses voies en dehors du massif du Hohneck. Certaines de ces ascensions ont fait l'objet d'un compte rendu sur ce blog, que ce soit sur le Rainkopf, le Rothenbachkopf, le Tanet, le Forlet, d'autres sont restées confidentielles et seront présentées plus tard. Comme ce n'est pas chose simple de glâner des informations concernant le potentiel "alpin" de ces autres secteurs,  durant 3 années, nous n'avons donc fait confiance qu'à notre propre cordée avec Perrine, nos propres choix, nos propres observations et nous vous les transmettrons en temps et en heure sur ce blog.

J'ai écrit "Terminus" dans le titre, parce que le Batteriekopf était le dernier sommet que nous souhaitions analyser sous toutes ses coutures. Il est éloigné, très éloigné du point de vue des marches d'approche vosgiennes, c'est son point faible. Ou son point fort, à chacun de voir quelles attentes il place dans ses ascensions. Là encore, les détails des voies seront transmis ultérieurement, tout ce qu'on peut vous dire, c'est que sommet -au potentiel de grimpe géographiquement réduit - est un vrai bijou dont les panoramas que nous avons contemplés tout au long de la journée ont été le parfait écrin:

Départ depuis la ferme-auberge du Breitgauner avec passage par le Firstmiss et vue sur le versant NE du Rainkopf:

DSC09558.JPG

 Passage par le Rothenbachkopf:

DSC09567.JPG

Détour par la chaume du Herrenberg pour une jolie photo, on est alors à 10km du point de départ:

DSC09578-PANO (1)

 Retour au Batteriekopf pour une prospection complète et dont le début des voies se trouve à proximité immédiate de la ferme-auberge du Steinwasen:

DSC09615

IMG_2208 (2)

IMG_2232 (1)

 Pour le reste, je vous souhaite à tous une excellente fin de saison d'alpinisme hivernal dans les Vosges, gaffe au redoux. Pour notre part, comme c'est le terminus, on descend du train avec la satisfaction d'avoir bouclé notre projet avec Perrine. Ce qui ne nous empêchera pas de retourner faire une voie avec une bouteille de champagne dans le sac pour fêter ça. Au Hohneck, cette fois.