Indie Cindy by Pixies on Grooveshark','hspace':null,'vspace':null,'align':null,'bgcolor':null}">

 

Une fois n'est pas coutume, je vais vous parler aujourd'hui d'un sport absolument ingrat: l'escalade, dont la première règle du jeu se résume à "Va pas te casser la gueule" .  La seconde étant d'éviter d'entendre le fameux "Je te l'avais bien dit". C'est un sport ingrat, parce qu'il s'agit d'une des seules pratiques où la médiocrité n'est pas tolérée (or, entre nous hein, cette médiocrité nous entoure quand même pas mal dans la vie, fermez la parenthèse). Au tennis, tu gères pas ton coup droit, c'est pas bien grave, au pire ta balle est "faute". En escalade, tu gères pas ton rappel... ben c'est pas les mêmes conséquences on va dire.

387246191_bbfecb5703

 

Bref, le site d'escalade dont je vais vous parler, situé sur la commune du Ménil, est idéal pour débuter et regroupe une quinzaine de voies de niveau 3 à 6 et essentiellement dans le 4 et 5. (Bon, entre nous, elles me semblent un peu sous-côtées, genre le 4b vaut bien un 5a, mais je vais pas le dire trop fort, c'est mon pote Anthony qui a tout équipé pour la FFME il y a une bonne dizaine d'années).

Ca tombe bien c'est justement accompagné du Tony Truand  et des Scottish Lovers Mars et Anne-Claire que je me suis rendu aujourd'hui sur place. Pour info, les renseignements que je vous fournis sont précieux, le site est étrangement absent du guide "Est'calades". 

Alors pour s'y rendre:

20-02-10

 

 

Et sur place, ça donne:

20-02-11

 

 

On pourrait pas avoir une photo du site Krampus? Ah ben si, suffisait de demander les amis. Notez bien le Truand qui a ramené sa chaise et sa glacière (pardon Tony, je voulais pas balancer)(t'aurais quand même pu apporter le BBQ):

DSC_0236

 

A partir de là, vous avez un terrain de jeu idéal pour bosser des voies pas trop dures en tête (ou en moul', tout est équipé en haut, royal non?). Nous on en a profité pour:

Grimper en tête (naan Tony, ça vaut pas dire grimper "avec la tête"):

10175983_10202715897152582_8518848897506146201_n

 

... et grimper en moul' en respectant bien (ne jamais utiliser autre chose que les aspérités rocheuses pour la progression) l'éthique de l'escalade:

1908004_10202715897992603_2301283832410498775_n

 

Forcément, on a dû revoir les manips de sauvetage à la fin (mouflages, remontées sur corde etc...):

10273563_10202715898832624_2719126060663541524_n

 

Quant à moi, j'en ai profité pour préparer des nouilles au relais, mais je sais pas si ça intéresse quelqu'un à ce niveau de l'article où tout le monde a certainement déjà décroché, comme le grimpeur sur la photo sus-représentée:

10322726_10202715898472615_783769900089288144_n

 

 

Ah oui, j'en ai profité aussi pour me prendre pour un artiste photographe incompris, avec mon smartphone pourri qui s'éteint tout le temps, prend des photos de merde, mais intègre un logiciel de retouche très convaincant. Jugez vous-mêmes, peut-être devrais-je sérieusement penser à écrire un livre de photos d'escalade, intitulé genre ""Plein gaz dans le ciel vosgien":

10177476_10152065016067021_4452495493177074527_n

10274203_10152064991837021_2382940267528692366_n

10300782_10152064930692021_1428572216520562269_n

10339753_10152065169942021_3626234868870366965_n

 

Bon, je tiens pour finir à préciser que c'est Tony qui m'a demandé d'écrire cet article sur ce sport à la con pour Bretons (pour les crêpes), moi je préfère bousiller ma vie sociale et mes genoux à courir des marathons en presque 5h.

La bise.

Krampus.